L’approche Function2Flow

Vidéo en anglais seulement.

Fonction (Conscience cinétique)

Il est possible d’analyser toute expérience du mouvement grâce au point de vue de la science de l’exercice, en particulier de la fonction musculo-squelettique, telle que les actions de poussée, de traction, d’extension et de contraction du corps qui sont incluses lors d’une activité physique.

Lorsqu’on expérience un programme d’entraînement personnalisé qui vise à augmenter notre force cardiovasculaire, musculaire et notre endurance, on s’intéresse généralement à des indices quantitatifs qui délimitent la fréquence, l’intensité, le temps et le type (FITT). En plus des mesures quantitatives qui définissent l’expérience d’entraînement, le répertoire de la Fonction, dans notre approche Function2Flow, inclut la conscience du flow ce qui attire notre attention vers les actions d’extension et de contraction fondamentales du corps (Source originale en anglais: Smith & Lloyd, 2007; Lloyd & Smith, 2010). Ainsi, le répertoire Fonctionnel de la conscience du mouvement comprend également la fluidité du corps et le maintien d’une dextérité anatomique qui permet ces mouvements primaires et élaborés: pousser, tirer, étendre et contracter qui permet, de manière développementale, d’être debout, de marcher, de courir, de nager, de donner des coups de pied, de lancer, de tenir quelque chose, d’attraper, de se balancer, de sauter et d’atterrir (Source originale en anglais: Gallahue et Donnelly, 2003).

L’analyse de la Fonction

Lorsque vous vivez une activité physique courante ou alternative, vous pouvez utiliser les questions incitatives suivantes pour mieux comprendre le rôle de la fonction musculaire:

  • Comment décririez-vous la structure du mouvement fondamental qui est au cœur de votre activité ( c.-à.-d. êtes-vous assis, debout, étirer, en torsion, etc.?) ?
  • Quelles parties du corps et quels muscles sont impliqués dans votre activité?
  • Quels muscles se contractent / s’allongent durant l’action souhaitée?
  • Comment cette prise de conscience peut-elle vous aider à affiner cette action?
  • Comment cette prise de conscience pourrait-elle être transférée à d’autres activités?

Pour plus de détail au sujet de la Fonction, cliquer ici.

Forme (Conscience esthétique)

On peut analyser, enseigner et évaluer un mouvement du point de vue du perfectionnement de la forme corporelle extérieure, par exemple, la forme et le parcours d’un mouvement (tel que détaillé, en anglais, par Laban et Lawrence, 1974; Laban, 1948; Laban, 1975) pouvant être exécutés grâce aux capacités fonctionnelles de base. La Forme du mouvement peut être initialement interprétée comme étant la base des habiletés motrices – celles de la motricité, de la stabilité et de la manipulation. Ces compétences peuvent être réduites à des techniques telles que sauter sur une distance et atterrir pour préserver la distance, se tenir en équilibre sur ses mains (ce mouvement est aussi connu sous le terme “faire le poirier”) puis rouler vers l’avant, ou bien faire une passe au niveau de la poitrine avec un ballon de basket. Cependant, une action habile repose essentiellement sur la capacité d’exécuter un mouvement ou une séquence de mouvements dans un contexte d’activité particulier. De ce fait, on pourrait également s’atteler sur la Forme dans la mesure où elle s’applique au jeu ou à l’activité. Après tout, c’est la configuration et la composition particulières du saut en longueur qui déterminent la nature du saut et de l’atterrissage. Comme le souligne Margaret Whitehead: Les enfants doivent apprendre à maîtriser les «phénomènes du monde naturel» tels que «la gravité, l’inclinaison, les objets fixes et en mouvement, et l’eau» ([traduction libre] Whitehead, 2001).

L’analyse de la Forme

Lorsque vous vivez une activité physique courante ou alternative, vous pouvez utiliser les questions incitatives suivantes pour raffiner la forme des mouvements:

  • Quelles formes/positions corporelles rendent votre activité plus facile/difficile?
  • Pensez à votre corps, de la tête aux pieds, en portant une attention particulière aux points de repère osseux tels que l’épaule, le coude, le poignet, la hanche, le genou et la cheville, et décrivez en détail la position où vous voudriez positionner chacune de ses parties du corps lors de chaque phase (au commencement, au milieu et à la fin) de votre mouvement.
  • Quels repères/conseils positionnelles pourriez-vous dire à un pair pour qu’il soit en mesure d’améliorer leur performance?
  • Comment votre forme corporelle s’adapte-t-elle aux différentes conditions et environnements dans lesquels votre activité est vécue (différentes surfaces, conditions météorologiques, objets, équipements, etc.)?

Pour plus de détail au sujet de la Forme, cliquer ici.

Sensation (conscience kinesthésique)

La sensation interne du mouvement est grandement liée à la forme du mouvement. Il est donc important de comprendre que l’approche Function2Flow encourage une intégration interdisciplinaire. Ainsi, le répertoire de Sensation de la conscience du mouvement est intimement lié à la forme du mouvement. Par conséquent, ce qui est senti et ressenti de manière kinesthésique lors de poses, postures, positions, gestes et expressions permet d’établir une conscience de soi requise pour l’apparition du Flow. Si le répertoire de Sensations ou «du kinesthésique» est compris comme étant une sensation interne d’intuition en lien avec les sens externes qui nous donne une sensation de ressentir une sensation (source originale en anglais: Heller-Roazen, 2007), alors donc, le répertoire de la Forme ou de «l’esthétique» amène dûment ce ressentie interne vers une expression complète.

Lors de contextes d’activités spécifiques, nous communiquons presque entièrement de manière corporelle grâce à la qualité de nos efforts lors des mouvements exécutés, dans l’espace et les relations que nous créons lors des moments de jeu et grâce aux formes corporelles que nous formons pour exprimer des intentions spécifiques. Les curricula de santé et d’éducation physique ont tendance à interpréter de tel moyen d’autoexpression en termes conceptuels et cognitifs, suggérant qu’elle repose sur une conscience explicite de ce que le corps fait, où il se déplace, comment il se déplace et avec qui (ex., Ontario Ministry of Education, 2010, p.24). Toutefois, on peut considérer que cette capacité de communiquer requiert un sens plus primaire, viscéral du corps et que ses «possibilités d’expression» sont basées sur l’exploration de mouvements en se basant sur l’exploration de la respiration, de l’équilibre, du synchronisme et du toucher. En explorant les vertus de la sensibilité kinesthésique à travers des activités respiratoires telles que la course à pied, la natation et le yoga, on apprend physiquement à « lire » les intentions manifestées par les autres et à communiquer les nôtres.

L’analyse de la Sensation

Lorsque vous vivez une activité physique courante ou alternative, vous pouvez utiliser les questions incitatives suivantes pour promouvoir et mieux ressentir le lien entre vous ce que vous ressentez dans vos muscles et dans votre humeur.

  • Décrivez le rythme de votre respiration pendant votre activité. Y a-t-il un moment où vous inspirez, expirez et/ou retenez votre souffle? Faites attention aux phases de votre activité et prenez le temps de ressentir et d’affiner votre cadence respiratoire pour qu’elle soit idéale pour vous.
  • Comment réagissez-vous lorsque vous ressentez de la fatigue musculaire pendant votre activité?
  • Comment décririez-vous le langage corporel de votre partenaire / coéquipier lorsque vous les voyez effectuer cette activité? Quelles émotions pensez-vous qu’ils ressentent?
  • Y a-t-il quelque chose que vous pourriez ajuster dans votre “timing” lors de votre mouvement (c.-à.-d.  le rendre plus lent ou plus rapide) pour changer la façon dont vous ressentez ce mouvement?
  • Y a-t-il quelque chose que vous pourriez ajuster dans l’intensité de la force que vous utilisez pour effectuer ce mouvement (c.-à.-d. le rend plus doux, léger, lourd, dur, etc.) pour changer la façon dont il est ressenti?

Pour plus de détail au sujet de la Sensation, cliquer ici.

Flow (conscience énergétique)

Il est possible de comprendre et d’évaluer un mouvement du point de vue de la vitalité, le sentiment d’être entièrement en vie, qu’il émet. On pourrait donc s’atteler à l’énergie vécue entre la personne, le mouvement (Source originale en anglais: Shusterman, 2008; Sheets-Johnstone, 1999), les autres et le monde entier (Source originale en anglais: Merleau-Ponty, 1968).

Le répertoire énergétique de la conscience du flow est la réalisation de l’interactivité (et de la relativité) en tant que condition fondamentalement humaine et plus qu’humaine. La vitalité, la vigueur corporelle et la vivacité des mouvements sont avant tout des indices de «compatibilité» avec les autres. Devenir physiquement éduqué avec l’approche Function2Flow est un processus qui requiert que l’on trouve des résonances et des synergies avec les autres de manière cinétiques, kinesthésiques, esthétiques et ultimement, énergétiques.

L’analyse du Flow

Lorsque vous vivez une activité physique courante ou alternative, vous pouvez utiliser les questions incitatives suivantes pour promouvoir et mieux ressentir le lien entre vous et l’émergence du flow.

  • Est-ce que votre mouvement avait un rythme constant?
  • Est-ce que votre perception du temps durant votre activité à changé de la notion de “temps légal” à la notion du temps expérimental (c.-à.-d. Est-ce que le temps s’est accéléré ou ralenti?)?
  • Avez-vous ressenti que votre activité était naturelle (c.-à-d. que vous ressentiez que vos mouvement était sans épreuve. ?
  • Avez-vous ressenti un sentiment de connexion avec votre environnement?
  • Avez-vous ressenti un sentiment de connexion avec vos pairs?
  • Comment votre plan désiré pour réaliser cette activité se compare-t-il à votre expérience réelle?
  • Avez-vous eu à «arrêter pour penser» à quelques occasions pendant que vous exécutiez cette activité ou avez-vous été en mesure de réfléchir pendant les mouvements?
  • Comment avez-vous ressenti la participation de votre partenaire durant cette activité? Décrivez votre degré d’interconnexion/synergie.

Pour plus de détail au sujet du Flow, cliquer ici.